AccueilAccueil  Le Monde  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 04. Histoires des nations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
La Main Divine
BIG BOSS — Les dieux sont capricieux.


Messages : 43
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: 04. Histoires des nations   Mer 6 Mar - 21:00

L’Âge Naissant

Lorsque les dieux créèrent le monde, ils s'approprièrent chacun un peuple, le façonnant afin qu'il ressemble au mieux à eux et à leur façon d'être. Certains prirent comme modèle l'être humain et lui insinuèrent différentes caractéristiques, d'autres préférèrent dessiner leur propre créature. Ainsi, le monde fut envahi par divers êtres vivants, tous dotés d'une certaine intelligence, qui variait en fonction de l'espèce. Et oui, même les animaux sont rusés et développés dans ce monde. Beaucoup moins que les peuples des dieux, certes, mais assez pour ressentir des choses, des sentiments et désirer. Le monde étant vaste, l'Archipel n'est qu'une infime partie de ce qu'il est réellement. Aux hommes de le découvrir.

Les Terräniens et les Siskaniens furent les premiers à naître. Peu après cependant, Vashj'sohar s'unissait avec Danaé afin de créer les Galèriens. Avec un léger retard donc, ce peuple a su rapidement évoluer et rattraper ses deux concurrents. Seulement, Asbidag, fou de colère de s'être fait dérober sa douce Danaé, s'en prit à Galèrbak, détruisant et brûlant la terre, donnant ainsi naissance aux Terres de Feu, anciennement appelées Vashj. Les Galèriens durent recommencer de nouveau, sur l'île voisine : la Nouvelle Vashj. C'est donc là, que l'histoire des trois nations dérive, et se sépare. Leur héritage commun s'arrête ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel.fra.co
avatar
La Main Divine
BIG BOSS — Les dieux sont capricieux.


Messages : 43
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: 04. Histoires des nations   Ven 5 Avr - 12:56

Terräniens, fils de Danaé et d'Asbidag

Peuple fier, fort et aux valeurs puissantes, les Terräniens gardent jalousement l'héritage de leur histoire. L'orgueil de ce peuple fait qu'il accepte très mal une défaite ou humiliation.
Premier Age
L’Âge I de Terränoe débute avec le règne d'Emerik Danë Asbäg. Tout comme les trois autres nations, les premiers temps du peuple Terränien furent glorieux. L'évolution fut aussi rapide. Citadelle vit le jour trois ans après la naissance du peuple de Terränoe par Danaé et Asbidag. Emerik, alors âgé de 26 ans, ne se doute pas une seconde que ses jours sont comptés. Les années passent, doucement, sans aucun trouble ou épisode malheureux. Le roi se décide alors à prendre une épouse. A 35 ans, alors que les autres souverains ont déjà quelques descendants, Emerik n'en a aucun. Mais cela ne saurait tarder. En effet, durant le cours de l'année, Morgase, la reine de Terränoe, donne naissance à un petit garçon répondant au nom d'Almerik.

C'est aussi à partir de là qu'Emerik ressent un mal s'emparer de lui. Les années défilent et la santé du roi décline peu à peu. Alors que son fils est en pleine crise d'adolescence, le souverain délaisse quelque peu ses fonctions, s'absentant souvent pour se recueillir auprès de son épouse et de ses proches amis. Citadelle commence peu à peu à se dégrader, et les temples construits à l'effigie de Danaé et d'Asbidag sont envahis par la végétation. Les dieux sont mécontents et cela pèse sur les épaules du roi malade, qui voit la vie lui échapper peu à peu. La disparition de son unique fils ne fait qu'aggraver la chose. Emerik abandonne son peuple.

Quatre ans plus tard, Almerik revient sur l'île de Terränoe. Il découvre alors le malheur qui s'abat doucement sur le peuple Terränien et son père dans un très mauvais état. Sans plus tarder et sans hésiter, il prend la place d'Emerik sur le trône, et sonne la fin du Premier Age.

Age Secondaire
Almerik ordonne la rénovation de Citadelle, ainsi que son agrandissement. Beaucoup de projets sont lancés, comme celui de bâtir un quartier militaire extérieur à la ville, pour optimiser les possibilités d'entrainement et de formation de soldats. L'élevage de destriers est aussi accéléré, et c'est le roi lui-même qui décide des croisements à effectuer, passionné par les équidés. La construction de navires de guerre et de transport reprend doucement, Almerik craignant la décision du souverain Galèrien, son île ne produisant plus rien et son peuple criant famine.

Très vite, Almerik épouse une courtisane du nom de Pursia Nobelësia qui donnera par la suite naissance à une jeune princesse : Lania Danë Asbäg. Très content et fier de son nouveau souverain, le peuple Terränien se plait à l'appeler Almerik le Grand.


Dates importantes


•• 01 Janïto de l'an 0 ; naissance des Terräniens.
•• 14 Marsïto de l'an 29 ; couronnement d'Almerik Danë Asbäg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel.fra.co
avatar
La Main Divine
BIG BOSS — Les dieux sont capricieux.


Messages : 43
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: 04. Histoires des nations   Ven 5 Avr - 12:57

Siskaniens, fils d'Emirr et de Siska

Ingénieux, calme, pacifiste et généreux, le peuple Siskanien est un peu les gendarmes de l'Archipel. Leur technologie pourrait servir pour de nouvelles armes, mais ce peuple préfère user de sa créativité pour améliorer son quotidien. Il n'en reste pas moins armé et dangereux. Gare à celui qui viendrait déclarer la guerre aux Siskaniens.
Cycle I
Placé entre les mains d'Azüfel Emï Siska, le peuple habitant l'île de Siskan a toujours su faire face aux difficultés. Possédant l'île la plus vaste, les hommes ont du apprivoiser la terre et les climats variés du Continent. Azüfel a trouvé bien vite une compagne dans la douce Sha, mère de tous ses enfants. Doté de l'intelligence et de l'ingéniosité de Siska, les Siskaniens ont tout de suite pris de l'avance sur les deux autres peuples de l'Archipel. Mais leur île étant pleine de surprise, ils ont essuyé plusieurs épisodes malheureux, ou tout au contraire, bienfaisants.

Tout d'abord, une dizaine d'années après leur naissance, ce fut le suicide du fils décadent d'Asbidag : Arhn. Ce dernier était destiné à mourir d'une façon ou d'une autre, déformé, faible. Il ne plaisait pas à son père qui préférait de loin Emerik. Alors, Arhn, au lieu de se laisser mourir de maladie, ou de faim ou de soif, décida d'en finir rapidement, en faisant le plus de dégâts possibles, afin de se venger. Sa mère Danaé, interféra dans ses plans, et l'envoya près des côtes de Siskan. Arhn, désespéré, pitoyable, implosa. Il donna naissance à la Folie d'Arhn, reste d'un morceau du Continent détruit par la mort du demi-dieu, qui entraina avec lui tous les habitants présents sur cette terre. Pourquoi ce fait n'est-il pas inscrit dans l'histoire Terränienne ? Simplement parce qu'Asbidag voulait effacer ce passage humiliant de sa vie à son peuple.

La vie reprit son court sur le Continent. Quelques années plus tard pourtant, Emirr rendit visite en rêve au souverain, alors qu'il fêtait l'arrivée au monde de la princesse Oksana. La déesse lui demandait de récupérer l'arc de son époux, perdu dans l'océan. Azüfel mit alors tout en œuvre pour retrouver l'arme divine, et une douzaine d'années plus tard, les Siskaniens mirent enfin la main dessus, au prix de la vie de leur souverain. Khan, l'héritier, prit donc sa place sur le trône de Siskan.

Cycle II
Le nouveau roi, alors âgé de 25 ans, prit la décision de gouverner avec sa sœur Gaëlyne. Depuis, le peuple Siskanien ne cesse de prospérer. Restant pacifique, Khan tente de protéger son peuple des tensions entre les Terräniens et les Galèriens, et de se lier d'amitié avec ces deux civilisations. Un mariage a été conclu entre un noble Terränien et la princesse Oksana. Libertaë est aussi devenu un asile pour les Galèriens réfugiés.


Dates importantes


•• 01 Janïto de l'an 0 ; naissance des Siskaniens.
•• 21 Abëril de l'an 11 ; naissance de la Folie d'Arhn.
•• 02 Növembo de l'an 27 ; découverte de l'arc de Siska et mort du souverain Azüfel, naissance de l'Ile de la Victoire.
•• 05 Növembo de l'an 27 ; couronnement de Khan Emï Siska et de Gaëlyne Emï Siska.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel.fra.co
avatar
La Main Divine
BIG BOSS — Les dieux sont capricieux.


Messages : 43
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: 04. Histoires des nations   Ven 5 Avr - 12:58

Galèriens, fils de Danaé et de Vashj'sohar

Aventureux, avides de découverte, fougueux et téméraires, les Galèriens sont connus pour leur grande détermination et leur volonté à toute épreuve. Souvent de fort caractère, ce sont des hommes et des femmes émancipés, prêt à braver toutes les tempêtes du monde.
Ère des origines
Ce fut seulement quelques années après la naissance des deux autres peuples que voient le jour les premiers Galèriens. Sur les Terres de Feu, gouvernés par le puissant Quaram, les Galèriens tentent de rattraper leur faible retard. Et ils y parviennent ! Portegloire est bâti en seulement quelques semaines, déjà prometteuse d'un bel avenir pour le peuple des mers. Quaram trouve très rapidement, au milieu de toutes ses conquêtes, une épouse en la sauvage Klëia. Elle lui donnera un premier fils, Yrascö, peu après.

Mais s'abat alors sur les Galèriens la colère d'Asbidag. Le dieu retourne leur île, mettant à feu et à sang chaque village et détruisant la moitié de Portegloire. Beaucoup de Galèriens perdirent la vie ce jour là, le Jour de Vengeance. Ils faillirent même disparaître complètement de la surface de l'Archipel. La reine Klëia perd la vie durant la catastrophe.
Durant deux à trois années, ce n'est que misère et désolation. Puis, dans toute sa bonté et profondément touché par le désespoir de ses fils et filles, Vashj'Sohar décide de leur offrir une nouvelle maison. Une île, immense, l'équivalent des Terres de Feu (dont on préféra oublier le premier nom), fait alors son apparition, en sortant de l'océan et des profondeurs de la mer : la Nouvelle Vashj. Entre temps, Quaram se trouve une nouvelle épouse, Tryphëla, qui mourra de fatigue en donnant naissance à la Princesse Epëryn.

Une nouvelle vie commence alors pour les Galèriens. Ils doivent rattraper leur retard face aux autres nations, et Quaram l'a très bien compris. Sans relâche, il pille et extirpe de la terre toutes les ressources qu'elle offre. Après plusieurs années, la Nouvelle Vashj s'épuise. Mais les Galèriens possèdent alors la plus puissante flotte de tout l'Archipel et règnent en maîtres sur les mers. Portegloire fourmille de richesses et de marchandises. Ariannä voit le jour dans le même temps, elle évolue rapidement et devient très vite le repaire des pillards, explorateurs et contrebandiers.
Quaram sombre petit à petit dans la folie, aveuglé par sa haine profonde envers les Terräniens. Il fait bâtir la plus haute et grande forteresse-cité jamais construite alors : Vashj'Or. Les Galèriens possèdent alors une puissance militaire incommensurable, mais le peuple crie famine et des révoltes explosent de ci et de là.

A ce jour, la Nouvelle Vashj, épuisée, n'est plus qu'une lande desséchée, mélange de sable et de chaleur. Le peuple Galèrien ne possède plus aucune ressource sur ses îles, et Quaram prépare son entrée en guerre contre les Terräniens.


Dates importantes


•• 06 Fabülo de l'an 3 ; naissance des Siskaniens.
•• 13 Octobë de l'an 11 ; Jour de Vengeance.
•• 14 Octobë de l'an 13 ; Naissance de la Nouvelle Vashj.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archipel.fra.co

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 04. Histoires des nations   

Revenir en haut Aller en bas
 

04. Histoires des nations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoires cochonnes ..(pour lecteur averti)
» Histoires RP
» LA BATAILLE DES NATIONS - LEIPZIG - 1813
» Massacre par les Nations Uni en Haiti
» Les Histoires de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archipel :: Administration :: Les parchemins :: Contexte-