Du bien et du protocole de cooptation basal. Brouillon n°1

Aller en bas

18032015

Message 

Du bien et du protocole de cooptation basal. Brouillon n°1








Je suis objectif. Mes conceptions correspondent ainsi à la réalité. En présentant des projets réalistes, je ne suis pas simplement honnête mais je suis aussi un bon descripteur, c'est-à-dire je mets en lumière la vérité.



Les scientifiques et les religieux se sont opposés sur les questions de l'objectivité et de la croyance. Les scientifiques pensent que l'objectivité doit primer sur les méthodes pour faire adhérer à des principes et faire adopter les comportements qui en découlent. Ces méthodes sont fondées sur la croyance. Les religieux pensent que la croyance doit primer sur le projet de ce que les citoyens s'émancipent et gouvernent. Ce projet implique l'objectivité.

Mais le choix du bien peut être un choix direct sans intermédiaire auquel il s'agit de croire entre l'individu et le bien. Et dans ce cas, l'objectivité s'accorde pleinement avec tout ce qui se prévaut du bien. Si quelqu'un choisit le bien et qu'il le fait en toute objectivité, il peut dépasser les problématiques concernant les conceptions issues de croyances et qui sont des leviers que les religieux utilisent pour faire les fidèles se tourner vers le bien.

Choisissez le bien et développez en même temps votre objectivité: le bien et le vrai s'accorderont sans complexités inutiles. Et les principes correspondant au bien pourront être suivis de manière compatible avec l'émancipation citoyenne et l'instauration de la démocratie.




La religiosité se caractérise par l'usage de la croyance: l'adhésion aux conceptions religieuses se fait par le fait d'y croire. Dans mon message, je présente des distinctions.

La plupart des religions mettent en forme leurs conceptions dans des textes rédigés avec un langage symbolique. Ces textes sont riches en paraboles. Cette forme s'en trouve très ouverte et ainsi très puissante; en la retranscrivant dans un langage courant, l'on réduit les concepts; le symbole est la forme infinie de ce dont il correspond. Le revers est que l'appréhension est plus complexe. Ce qui englobe tout se représente moins aisément.

Cela favorise l'adhésion par la croyance et beaucoup de gens adhèrent sans comprendre. En insistant sur l'objectivité, j'invite à une adhésion en connaissance de cause.

Les textes religieux ont été rédigés par des personnes inspirées et nécessitent souvent une révélation pour être bien compris. Je considère ces textes comme un apport culturel à la civilisation. Je considère néanmoins l'usage de la croyance comme critiquable car lorsque l'on commence à adhérer par croyance l'on peut adhérer à tout et n"importe quoi car le filtre de la raison ne sélectionne plus. C'est pourquoi l'objectivité et adhésion au bien réunies forment une combinaison supérieure.



Il existe un bien absolu et des déclinaisons inférieures. Le bien absolu place le bien lui-même au sommet et est le plus pur. Les déclinaisons inférieures placent une qualité au sommet et développent un système moral à partir de ce placement.
Avec le bien au sommet, et seulement dans ce cas, les relations entre les qualités sont parfaites et toutes se trouvent exactement à la place où celles-ci doivent être. La représentation objective s'accorde parfaitement avec l'acceptation de chaque qualité.

Après, cela s'applique dans tous les domaines.
Notamment en politique, si les partisans du bien sont au pouvoir, ils forment un gouvernement du bien et assurent une organisation fondée sur le bien. Le monde est alors aussi bien qu'il puisse l'être. C'est l'inverse, si le pouvoir est corrompu et que des personnes mauvaises réussissent à s'emparer du pouvoir. C'est pourquoi il est si crucial que les partisans du bien soient au pouvoir.



Pour que l'avènement du bien ait lieu, la plus simple des méthodes parmi toutes celles existant consiste à réserver son aide à ceux que l'on considère comme bien. Spontanément quelqu'un de bien veut aider mais, s'il aide tout le monde, il aide aussi les personnes mauvaises: il est très important d'en prendre conscience. Les partisans du bien doivent apprendre à se repérer les uns les autres pour s'aider spécifiquement. Apportez votre aide à ceux que vous estimez.

Partisans du bien cooptons nous les uns les autres.



(Brouillon n°1.)







Dernière édition par Aventurier le Sam 30 Sep 2017 - 22:03, édité 1 fois
avatar
Aventurier
Admin

Masculin
Messages : 30
Points globaux : 34257
Points rédactionnels : 0
Date d'inscription : 23/07/2009

http://archipel.fra.co

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Du bien et du protocole de cooptation basal. Brouillon n°1 :: Commentaires

avatar

Message le Mer 18 Mar 2015 - 18:46  Aventurier

Le topic ci-présent est un double permettant au message d'en-tête de celui original de se trouver affiché sur le portail.

Pour poster un nouveau message, dans le topic copié, cliquez ici.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum